Utilisation de l'insuline

Attention aux erreurs !

Une équipe américaine  a constaté, en étudiant les données de 67 hôpitaux recueillies pendant une durée de 3 ans (2007-2011), qu'environ 98 000 patients avaient consulté les urgences pour une hypoglycémie liée à une mauvaise utilisation de l'insuline. Un tiers d’entre eux ont dû être hospitalisés, en particulier les personnes âgées, en raison de complications telles que des troubles de la conscience, des convulsions, des chutes. Ces chiffres sont considérables. Les erreurs sont attribuées  à des confusions entre insulines rapides et insulines semi-lentes, à des erreurs de dose et d'unité (rappelons que les seringues à insuline sont petites et leurs graduations sont rapprochées, l'erreur est donc plus d’autant plus à craindre que la vision du patient est mauvaise )

On est donc au cœur de la iatrogénie. Cette étude rappelle l'importance fondamentale de l'éducation thérapeutique, et surtout la nécessité, lors des renouvellements d'ordonnance, de vérifier l'absence d'erreurs et la bonne compréhension de l'utilisation de l'insuline.

Par Olivier Bismuth
Médecin généraliste

Réf. Prescrire, avril 2015, N° 378, p. 270