Rôle de la sage-femme dans le suivi de la grossesse

Par Marie-Laurence Diamouténé-Sangaré Assistante médicale, Cellule Sectorielle de Lutte Contre le VIH/SIDA, Bamako, Mali.

Le rôle central de la sage-femme dans les soins prénataux repose sur :

  • La détection et le traitement précoces des anomalies et complications.
  • La prévention des complications et des maladies.
  • La préparation à l'accouchement et les préparatifs en cas de complications.
  • La promotion de la santé.

Préparation à l'accouchement et préparatifs en cas de complications

Aider la femme et sa famille à développer un plan pour l'accouchement

  • Présence d'un prestataire : s'assurer que la femme sait comment contacter le prestataire compétent ou la structure sanitaire au moment approprié.
  • Le transport/ transport d'urgence s'assurer que la femme a pris les dispositions spécifiques pour :
    • Le transport au lieu de l'accouchement.
    • Le transport d'urgence vers une structure appropriée en cas de signes faisant craindre une complication.
  • Disponibilité des fonds nécessaires pour payer les soins d'un accouchement
    • S'assurer qu'elle dispose de fonds (personnels ou autres) lui permettant de payer les soins d'un accou¬chement normal ou en urgence.

Prise de décisions

  • Comment les décisions seront-elles prises avec la famille ?
  • Qui prend les décisions ?
  • Quelle autre personne peut les prendre en l'absence du décideur ?
  • Compagnon de soutien pour l'accouchement : conseiller la femme pour qu'elle identifie et prépare toutes les per¬sonnes de soutien qui lui seront nécessaires, y compris
    • Une accompagnante pour l'aider pendant son travail et son accouchement, et pendant le transport si nécessaire.
    • Une personne pour s'occuper de son ménage et de ses enfants durant son absence.

Don de sang

  • S'assurer que la femme et sa famille ont identifié un ou des donneurs de sang appropriés et que cette ou ces personnes seront accessibles et disponibles en cas d'urgence.
  • Les articles nécessaires pour l'accouchement et les soins du nouveau-né, tous propres
    • Pour l'accouchement garniture/linge, savon, drap, récipient pour le placenta, lame neuve non utilisée, eau de javel, alèse, gants...
    • Pour le nouveau-né : couverture, couches, vêtements.

NB : La liste des articles nécessaires n ést pas exhaustive et dépend des conditions individuelles et du lieu de l'accou¬chement.

Signes de danger

  • S'assurer que la femme connaît les signes nécessitant une consultation
  • Saignement vaginal
  • Respiration difficile
  • Fièvre, douleurs abdominales aiguës
  • Maux de tête prononcés/vision trouble
  • Convulsions/perte de conscience
Activité 1er trimestre 1ère visite (autour de 16 demaines) 2ème trimestre 2ème visite (et si possible 3è visite) (entre 30 et 32 semaines) 3ème trimestre 3ème ou 4ème visite (autour de 36 semaines)
Accueillir L’accueil est un élément commun à tous les actes des soins et constitue l’un des maillons les plus importants de la réussite des soins. Il concerne tout le personnel.
Recueillir l'information
  • Demander s’il existe des signes anormaux (signes de danger...).
  • Interrogatoire approfondi : antécédents gynécologiques, contraception, histoire de la grossesse actuelle, antécédents obstétricaux, médicaux et chirurgicaux.
  • Confirmer la grossesse par l’examen clinique ou le test de grossesse.
  • Antécédents ciblés (depuis la dernière visite).
  • Histoire de la grossesse, problèmes/changements.
 
  • Examen physique : examen général (TA, poids, taille) ; seins, abdomen, examen gynécologique.
  • Examens complémentaires : hémoglobine, VDRL, VIH, groupe sanguin, recherche albuminurie/glycosurie, test d’Emmel, sérologie hépatite, glycémie.
  • Examen physique : examen général (TA, poids, taille) examen obstétrical (y compris battements du cœur fœtal).
  • Examens complémentaires. Non pratiqués à la première visite, ou répétition des examens en cas de suspicion de problèmes de santé  (albuminurie/glycosurie, glycémie).  
  A chaque visite, vérifier s’il existe des facteurs de risque/signes anormaux. Prendre la tension artérielle, évaluer l’état général, écouter les bruits du cœur du fœtus (après 20 semaines).
Interpréter
  • Dépister les maladies.
  • Déterminer si l’évolution de la grossesse est satisfaisante.
  • Déterminer la date présumée de l’accouchement/l’âge gestationnel
  • Confirmer la date présumée de l’accouchement
  • Identifier une présentation vicieuse
Planifier
  • Développer avec la femme le plan de soins général, un plan pour l’accouchement et un en cas de complications.
  • Prendre en charge les complications ou les problèmes identifiés ou orienter la femme de façon appropriée.
  • Continuer le plan de soins ; le réviser ou le modifier de façon appropriée.
  • Développement/revue supplémentaire du plan pour l’accouchement.
  • Confirmer la date présumée et faire le pronostic de l’accouchement.
  • Revoir les signes du travail, la planification familiale et/ou autre éducation de santé/couseling de façon appropriée.
Mettre en oeuvre Traitement préventif intermittent du paludisme  (TPI)
A chaque visite Première dose de TPI. Si après la 16ème semaine d’aménorrhée, ou si les mouvements fœtaux sont perçus par la mère. Première dose de TPI (si non reçue précédemment) ou seconde dose. Troisième dose de TPI, si approprié.
  • Supplémentation en fer/folates.
  • Vaccination antitétanique.
  • Donner une éducation sanitaire/un counseling individualisé sur les sujets appropriés, dont :
      * Prévention du paludisme par le TPI et des MII (Moustiquaire Imprégnée d’Insecticide).* Le dépistage volontaire pour le VIH/IST.* L’hygiène corporelle.
Dossiers Avant chaque consultation, revoir les dossiers de la dernière consultation prénatale. Après l’examen, enregistrer les résultats, les soins prodigués et la date de la prochaine consultation prénatale.

Développement et Santé, n°197/198, 2010