Reconnaître les oeufs d'helminthes

Françoise Balédent

Reconnaître les oeufs d'helminthes : les trématodes Par Françoise Balédent Biologiste, Centre Hospitalier de Saint-Denis, 93205 France. Aspect des oeufs à l'examen direct, entre lame et lamelle. Comme les Nématodes (voir Développement et Santé n°159, Juin 2002), les Trématodes appartiennent à la classe des Helminthes (vers). Les Trématodes sont des vers plats non segmentés regroupant : - les schistosomes (bilharziose) - les distomes (distomatose). I. Les oeufs de schistosomes La taille des neufs est suffisante (environ 200 }un) pour permettre de les rechercher au microscope à l'objectif 10. Pour S. japonicum et S. rnekongi, plus petits (environ 80 microns), on effectuera une recherche à l'objectif 10, puis l'examen sera poursuivi à l'objectif 25 et/ou 40. Les neufs de schistosomes présentent un éperon de localisation variable et contiennent tous un embryon cilié : le miracidium. Schistosoma haernatobium Les oeufs sont retrouvés dans les urines. oeufs de Schistosoma haematobium Il est préférable de recueillir les urines de 24 heures, l'examen direct est effectué sur le culot de centrifugation des urines. Les neufs mesurent 140 à 170 µm/60 µm, sont ovoïdes et présentent un éperon terminal de 15 µm environ. Schistosoma mansoni Les oeufs sont retrouvés clans les selles. Oeufs de Schistosoma mansoni Le prélèvement s'effectue de préférence au niveau des glaires à la surface des selles, ou en différents points de la selle. Les œufs mesurent 130 à 160 µm/60 à 75 µm, sont ovoïdes et présentent un éperon latéral et long. Leur teinte est brune, plus ou moins foncée. La coque est simple, lisse, épaisse,. Schistosoma intercalatum Les oeufs sont retrouvés dans les selles. OEufs de Schistosoma intercalatum Le prélèvement s'effectue comme pour la recherche de S.mansoni. Les oeufs mesurent 140 à 200 µm/65 µm, sont ovoïdes de forme losangique et présentent un grand éperon terminal partant d'un épaulement sur l'une des extrémités de l'oeuf. Schistosoma japonicum et mekongi Les oeufs sont retrouvés clans les selles. Œufs de Schistosoma japonicurn ou mekongi Le prélèvement s'effectue comme pour la recherche de S. mansoni. Les oeufs mesurent 70 à 80 µm/50 à 60 µm, sont presque sphériques et présentent un petit éperon latéral. II. Les oeufs de distomes :douves Tableau comparatif de différents oeufs de distomatoses 1. Distomatoses hépatiques et biliaires Les oeufs sont de taille variable, présentent une coque lisse, operculée. Ils sont retrouvés dans les selles. Fasciola hepatica : grande douve du foie. Les ceufs mesurent 130 à 150 µm/75 à 80 µm. Ils sont ovoïdes, allongés, symétriques, les pôles étant bien arrondis. OEufs de Fasciola hepatica La coque est mince, lisse et simple, présentant une extrémité épaissie. A l'opposé de cette extrémité se trouve un opercule finement marqué, que l'on observe parfois ouvert. Les oeufs comportent un contenu homogène, de couleur jaune, correspondant à une masse cellulaire indifférenciée, peu réfringente (les oeufs ne sont as embryonnés à la ponte). OEuf de grande douve, opercule ouvert Fasciola gigantica Lés oeufs sont comparables mais plus grands. Ils mesurent 150 à 190 µm/70 à 90 µm. Dicrocoelium dendricum : petite douve du foie Les oeufs mesurent 40 à 50 µm/25 à 30 µm. Oeufs de Dicrocoelium dendricum Ils sont de forme ovoïde asymétrique, de couleur brun plus ou moins foncé: la couleur est en général plus foncé quand il s'agit de la petite douve en transit. Oeufs de petite douve en transit La coque est épaisse et présente un pôle aplati sur lequel est situé un opercule. Le contenu est le plus souvent composé de cellules indifférenciées. On peut observer un embryon cilié, témoignant alors d'un véritable parasitisme. Clonorchis sinensis : douve de Chine Les oeufs sont de petite taille, de couleur brun jaunâtre, mesurant 25 à 30 µm/ 1 5 à 17 µm. Ils ont la forme d'une ampoule électrique, ou d'une bouteille au ventre renflé et au col rétréci. Il existe un opercule saillant, en " couvercle de soupière " à une extrémité: une petite pointe est observée à l'extrémité opposée. Les œufs contiennent un embryon cilié. Oeuf de Clonorchis sinensis 2. Distomatoses intestinales Heterophyes heterophyes C'est le plus petit des Trérnatodes parasites de l'homme. Les ceufs sont. retrouvés dans les selles. Ils mesurent 20 à 30 µm/ 14 à 17 µm et sont de forme ovoïde, de couleur brun clair. La coque est épaisse, lisse, operculée. Ils contiennent un embryon cilié qui se forme quelques jours après la ponte. Œuf de Heterophyes heterophyes Fasciolopsis buski Les oeufs, retrouvés dans les selles, sont en général nombreux et foncés. Œuf de Fasciolopsis buski Ils mesurent en moyenne 130 à 140 µm/75 à 95 µm. Ils sont bruns à jaune clair, ovalaires symétriques. Ils contiennent des cellules vitellines très réfringentes, ce qui permet de les distinguer des oeufs de F. hepatica. Metagonimus yokogawai Les oeufs sont retrouvés dans les selles, ils mesurent environ 28 à 32 µm/ 14 à 16 µm. OEuf de Metagonimus yokogawai Ils sont ovoïdes plus ou moins allongés (ellipse) et présentent une coque épaisse, mais plus fine que le coque des oeufs d'H. heterophyes, lisse, operculée. Ils contiennent un embryon. 3. Distomatose pulmonaire Paragonimus westerniani La recherche des ceufs s'effectue dans les crachats. Les oeufs mesurent 85 à 100 µm/50 à 65 µm. Œufs de Paragonimus westermani Ils sont ovoïdes avec une forme générale d'outre, de couleur brun rougeâtre. La coque est lisse et fine, épaissie à un pôle. A l'opposé se trouve un opercule aplati. Les oeufs ne sont pas embryonnés à la ponte mais contiennent des cellules vitellines entourant une cellule ovulaire. Développement et Santé, n°166, août 2003