Quand demander une radiographie pulmonaire lorsqu'une tuberculose est suspectée ou prouvée

D'après TB/HIV : Clinical manual,WHO Genève 2004, 2ème édition/juillet 2008

Le diagnostic de la tuberculose (TB) est basé sur la recherche de BAAR (bacilles acido-alcoolo-résistants) dans les crachats. La radiographie peut cependant être nécessaire. 

La radiographie peut être nécessaire dans les cas suivants.  :

Pour une TB avec crachats positifs si :

  • des complications sont suspectées (pneumo­thorax, péricardite, pleurésie),
  • avec hémoptysies fréquentes ou graves (bronchectasie, aspergillose),
  • quand un seul prélèvement sur les 3 est positif.

Pour une TB avec crachats négatifs si :

  • le patient continue à tousser malgré un traite­ment avec antibiotiques banaux.

             Aucune image n'est caractéristique de la TB.

Les images les plus fréquentes sont :

  • une infiltration des lobes supérieurs,
  • des infiltrats bilatéraux,
  • une cavité,
  • une fibrose pulmonaire.

Les images moins fréquentes sont :

  • une infiltration interstitielle des lobes infé­rieurs,
  • des adénopathies intra thoraciques,
  • sans cavité.

En cas d'immuno-dépression modérée, la radiographie montre les images habituelles.

En cas d'immuno-dépression sévère, la radio­graphie montre les images inhabituelles.

Les diagnostics différentiels
Cavité :
  • pneumonies banales
  • nocardiose
  • mélioidiose
  • paragonimose
  • abcès
  • autres mycoses
  • carcinome
  • maladie conjonctive
  • maladie professionnelle
Infiltration unilatérale :
  • pneumonie
  • carcinome
Infiltration bilatérale :
  • pneumonie
  • maladie conjonctive ou professionnelle
  • sarcoïdose

Adénopathie :

  • lymphome
  • carcinome
  • sarcoïdose

Les principaux diagnostics différentiels sont :

  • la pneumonie
  • le cancer pulmonaire
  • les maladies professionnelles
  • la sarcoïdose.

Développement et Santé, n°190, 2008