Les risques encourus par l'enfant

Philippe Reinert Pédiatre, Créteil, France

Pourquoi consacrer plusieurs articles aux risques chez l'enfant et à leur prévention ?

De tous temps, l'enfance a été la période la plus à risque de la vie d'un homme, parce que cet âge est sans défense, physiques, psychologiques et en particulier immunitaires vis-à-vis des maladies infectieuses. On pourrait croire que le progrès si vanté par notre 20ème siècle améliorerait les choses. Malheureusement, l'UNICEF, dans son rapport de 2008, nous montre que l'optimisme n'est pas toujours de mise :

  • les accidents domestiques et de la circulation représentent la première cause de mortalité, de handicap et d'hospitalisation des enfants dans le monde ;
  • on estime que 300 millions d'enfants subissent violences, exploitation et maltraitance, souvent sous les pires formes, comme pendant les conflits armés (enfants soldats en particulier) ;
  • les enfants subissent également des pratiques préjudiciables : mutilations sexuelles féminines, mariages forcés (en Afrique subsaharienne, 40 % des femmes auraient été mariées alors qu'elles étaient enfants).

Tout commence chez le nouveau-né : dans de nombreux pays, le taux d'enregistrement des nais­sances est faible, ce qui est désastreux pour la mise en place d'une prévention médico-sociale. Puis c'est le travail des enfants : en Afrique subsaharienne, dans la tranche d'âge 5-14 ans, près d'un enfant sur trois exerce un travail.
Enfin, la traite des enfants par les proxénètes concernerait chaque année 1200 000 enfants.

Pour lutter contre ces fléaux, l'éducation sanitaire des familles est la priorité et l'agent de santé, si proche des mères, peut là encore jouer un rôle fondamental.

Un peu partout dans le monde, les aînés des enfants s'occupent des plus petits lorsque les familles sont nombreuses et les mères surchargées. A l'école, leur formation par les instituteurs doit être renforcée, et le personnel de dispensaire a aussi sa place dans cette éducation. A côté de ces dangers qui concernent les enfants, d'autres nous menacent tous, tels le saturnisme, le tabagisme passif, les insecticides et tous les polluants de notre environnement.

Il est bien sûr impossible d'aborder tous ces sujets en un seul numéro, aussi avons-nous donné la priorité aux menaces contre lesquelles l'agent de santé et la mère de famille peuvent agir.

Développement et Santé, n°194, 2009